Home » News

Les défis des nouveaux dirigeants

Nommés en Conseil de ministres du 31 janvier 2020, le nouveau président du Conseil d’administration et le nouveau directeur général ont pris les commandes de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag).

Jean-Pierre Lasseny Duboze (PCA) et Appolinaire Alassa (DG) prennent les rênes au moment où l’équipe sortante mentionne un chiffre d’affaires en croisance de 14 %, en 2019. Et un climat social apaisé, aussi bien en interne qu’avec les partenaires.

Directeur général sortant, Landry Régis Laccruche Lelabou a indiqué qu’il avait assigné au directeur commercial de réaliser une croissance du chiffre d’affaires de 20 % en 2020. D’importants chantiers sont aussi listés, à l’exemple des ports de N’Djolé, de Lambaréné et de Port-Gentil.

L’Oprag a réalisé 35 millions de francs d’économie mensuelle sur les salaires. Ce qui a favorisé de nouvelles embauches. L’actuelle équipe hérite donc d’une marge de manoeuvre de 18 millions de francs par mois.

Prudent, le président du Conseil d’administration a dit d’abord apprendre avant d’impulser des actions. Quant à M. Alassa, avec plus de 23 ans à l’Oprag, il annonce les couleurs d’une gestion plus ferme. Fini  » l’esprit de passe-droit, de clientélisme. Place à la compétence« , a-t-il dit.

Parmi ses urgences, le grand dossier de la fusion-absorption Oprag-Conseil gabonais des chargeurs (CGC). Un audit va aussi être diligenté, avant de décliner sa vision stratégique, dans quelques jours.

Comments are closed.